Qu’est-ce qu’un puisard et quels sont les différents types ?

Un puisard, c’est un trou qui est creusé à l’intérieur du sol et qui a pour fonction première d’assurer l’évacuation des eaux de pluie ou eaux pluviales lorsque des aménagements comme un fossé ou des égouts sont absents. Il est d’une utilité particulièrement conséquente au niveau des sols argileux et des terrains en pente. Une installation puisard est également très utile dans les régions de pluie abondante. En réalité, elle a pour rôle de procéder à l’évacuation des eaux de pluie en surplus sur le sol. C’est un dispositif qui a besoin d’un entretien puisard. Ce dernier viendra donc se greffer au prix installation puisard.

Avant d’installer un puisard dans le cadre d’un projet d’assainissement non collectif, il est nécessaire de savoir qu’il y en a de deux types. Notez que le prix installation puisard variera selon le type.

  • Le puisard incliné : il dispose d’un tuyau incliné. La longueur de ce dernier détermine sa capacité. Le puisard incliné est sollicité au niveau des terrains à faibles dénivellations où il sert à canaliser les débits moyens ou faibles. Des graviers ou cailloux sont disposés dans ces buses étanches. Il est nécessaire que celles-ci soient fermées avec une grille afin d’empêcher l’entrée des matières solides pendant l’évacuation des eaux pluviales.
  • Le puisard vertical : le puisard vertical est constitué d’un tuyau vertical. Ce dernier est, de façon générale, en plastique, en acier ou en béton. Le puisard vertical a une capacité de stockage d’eau assez conséquente et est idéal pour les terrains pentus

Le fonctionnement d’un puisard

L’eau entre à l’intérieur de l’installation puisard au travers d’un tuyau qui est situé sur l’empilement de pierres. Ces pierres doivent, chacune, avoir 5 cm de diamètre au moins pour garantir l’efficience de l’entretien puisard. De ce fait, elles offrent aux alentours du puisard une répartition de plus grande homogénéité.

L’évacuation des eaux de pluie ou eaux pluviales se fait donc à travers les cailloux et atteint la base de l’installation puisard constituée de plusieurs trous. Lorsque les eaux de pluie entrent en contact avec le sol, elles s’infiltrent dans ces trous.

Dans le cas où des déchets se trouvent dans l’eau drainée, il est possible de procéder à l’installation d’un puits de décantation. Ce dernier évitera au puisard de collecter des résidus qui pourraient le boucher.

Une autre possibilité consiste, dans ce projet d’assainissement non collectif, à installer un puisard en mettant en place une grille ou une couche de sable dans le but de ne permettre que l’évacuation des eaux pluviales ou eaux de pluie. Cette précaution est bénéfique pour l’entretien puisard.

Installation puisard

Comment installer un puisard ?

L’installation puisard pour un assainissement non collectif se fait en de nombreuses étapes. Il est donc nécessaire de planifier un bon entretien puisard et de le prévoir dans votre budget après estimation du prix puisard et du prix installation puisard. Découvrez ici les différentes étapes pour installer un puisard !

Pour commencer une installation puisard dans un projet d’assainissement non collectif, il vous faut détruire le béton en vous servant d’un marteau-piqueur au plus bas point de votre sous-sol. Souvenez-vous de ce que l’installation puisard est appelée à se faire à côté d’une prise électrique et d’un mur extérieur.

Déterminez l’espace requis et creusez le puisard

Pour installer un puisard, repérez l’endroit idéal pour l’installation de la canalisation de refoulement. Cette dernière servira à conduire les eaux pluviales ou eaux de pluie vers l’extérieur. Creusez, au moyen d’un marteau-piqueur, un trou suffisamment profond pour contenir le système de pompage.

Installez le tuyau de décharge

Trouvez le moyen de couper un tuyau en PVC d’une grandeur suffisante pour relier, à un point externe de votre domicile, le système de pompe. Creusez à l’intérieur du mur un trou suffisamment grand afin de faire passer à travers celui-ci le tuyau de décharge. Vous aurez, de façon subséquente, à fixer le tuyau avec du béton.

Mettez en place le dispositif extérieur de la pompe du puisard

Procédez à l’installation du tuyau de décharge. Il faudrait que celui-ci soit assez loin des fondations pour empêcher l’évacuation des eaux pluviales ou eaux de pluie de se diriger vers le bâtiment. Vous aurez ensuite à installer le câble de raccordement.

Dès que ces opérations sont effectuées, il vous faudra, pour parachever votre projet d’assainissement non collectif, régler le clapet à flotteur avant de brancher votre système. Notez qu’un entretien puisard sera nécessaire pour un bon fonctionnement constant du dispositif. Il vous faudra donc prévoir un budget supplémentaire, en dehors du prix installation puisard.

Le prix d’installation d’un puisard

Le prix d’un puisard est relativement accessible et n’est pas statique. En réalité, le prix puisard fluctue de 600 à 2500 euros, main-d’œuvre et pose comprises. Il est important de noter que le prix puisard oscille considérablement selon la contenance du dispositif et le matériau qui a servi à le concevoir.

Le béton lisse est le plus fréquent des matériaux utilisés pour installer un puisard, même si on trouve également des puisards en acier ou en PVC. Le prix puisard d’une fosse en béton va de 200 à 400 euros par mètre cube. Ce montant est celui auquel est facturée la buse. En ce qui concerne le couvercle du puisard utilisé pour l’assainissement non collectif, vous découvrirez, pendant que vous estimez le prix installation puisard, que ce dernier coûte 200 euros à peu près. Il doit être traité avec prudence lors d’un entretien puisard. Dans le cas où ce couvercle ne recevrait pas un bon traitement, vous pourriez être contraint à le changer, ce qui occasionnerait une hausse du prix puisard.

Des artisans certifiés à votre disposition.

Proches de chez vous en urgence ou par rendez-vous.

Prix de nos prestations

Intervention Prix
Débouchage de canalisation
290€
Vidange fosse septique
à partir de 200€
Entretien fosse septique
à partir de 150€
Curage fosse septique
à partir de 100€
Pompage
En fonction de volume
Inspection caméra canalisation
190€
Installation puisard
à partir de 245€

Obtenez un prix d’intervention en quelques clics

La pompe de relevage des eaux usées disponibles à Paris joue le rôle d’un aspirateur du contenu du réservoir ( eaux polluées, eaux claires,…) et d’un propulseur de ce dispositif dans un tuyau de refoulement. Ce processus s’effectue par le biais d’un moteur électrique à turbine qui draine et refoule l’eau vers le tuyau d’évacuation.

D’abord, il faut débrancher la pompe et vider la cuve. Ensuite, vérifiez s’il y a quelques dépôts au niveau des parois de la cuve et du flotteur. S’il y en a, il faut utiliser une brosse ou à travers un jet d’eau et donc effectuer une filtration à l’eau claire avant de faire fonctionner le système d’assainissement à Paris.

Pour le savoir, il faut remplir le puits d’eau. Lorsque l’interrupteur-flotteur suit le niveau de l’eau, et lorsqu’il se positionne hautement, le moteur doit commencer à tourner et l’eau doit s’écouler à travers le tuyau de refoulement. Dans le cas contraire ou si vous constatez le dysfonctionnement de l’un des processus cités, soyez sûrs que votre pompe de relevage à Paris nécessite un dépannage en urgence.

Disponibles 24h/24 – 7j/7