le fonctionnement d'un sanibroyeur

Les canalisations d’évacuation d’eaux sales sont très souvent sensibles à la circulation des matières grasses et encombrantes. Elles sont facilement sujettes aux embouchures de toutes sortes dues aux eaux de toilette, de lavabo, etc. Le sanibroyeur est une solution qui permet de broyer ces matières grasses et solides. Découvrez tout du fonctionnement d’un sanibroyeur dans cet article.

Le sanibroyeur, qu’est-ce que c’est ?

Composé de “sani” (pour sanitaire) et de “broyeur”, le sanibroyeur, comme l’indique son nom, est un broyeur qui est rattaché aux WC dits sanitaires. Ainsi, le sanibroyeur est un appareil de broyage de déchets et de matières grasses qui facilite l’évacuation des eaux usées par les canalisations. Il est absolument nécessaire pour les systèmes de canalisation de petite taille pour éviter les embouchures et les engorgements de conduits.

Par métonymie, il est plus souvent accordé aux WC sanitaires dotés de ce type de broyeur le nom de « sanibroyeur ». Un sanibroyeur, au lieu de seulement faire référence au broyeur rattaché aux WC, peut donc désigner aussi les w.c. à broyeur sanitaire eux-mêmes.

Le principe de fonctionnement d’un sanibroyeur

Pour jouer son rôle, un sanibroyeur doit être raccordé au réseau d’évacuation existant et aussi à une alimentation électrique. En effet, un sanibroyeur est un appareil doté d’un moteur qui dépend essentiellement du courant électrique pour s’actionner et pour broyer les matières. Mais, certains moteurs de sanibroyeur arrivent à tourner avec des piles.

Une fois les matières grasses et solides broyées, elles sont envoyées vers les eaux usées du réseau d’évacuation et sont facilement transportables par les canalisations de petites circonférences. En fonction du type de sanibroyeur dont il s’agit, ce système se déclenche par l’action de la chasse d’eau ou de l’électrovanne.

Les différents types de sanibroyeur

Pour bien appréhender le fonctionnement d’un sanibroyeur, il faut savoir qu’il y en a deux différents types. On distinguera ainsi le « sanibroyeur adaptable » du « sanibroyeur compact ».

Le sanibroyeur adaptable se place habituellement à l’arrière de la cuvette. Tout de même, il est indépendant des WC de manière à pouvoir également être suspendu au mur, par exemple.

Quant au sanibroyeur compact, il est intégré à la cuvette des WC et s’installe en même temps qu’elle. Aussi, le système de moteur est directement intégré à la cuvette.

Les atouts du sanibroyeur

Le sanibroyeur se distingue nettement des WC classiques sur plusieurs points. On lui reconnait plusieurs avantages. Premièrement, le sanibroyeur se distingue de par sa facilité d’installation, même en condition de manque d’espace. En effet, le sanibroyeur ne nécessite pas de gros travaux de plomberie avant d’être installé, contrairement aux WC. De plus, il s’adapte facilement aux petits espaces.

Deuxièmement, on lui reconnait l’avantage de sa faible consommation en eau. À chaque actionnement de la chasse d’eau ou de l’électrovanne, le sanibroyeur ne réclame que 3 litres d’eau pour broyer et évacuer les matières vers les conduits d’eau. Troisièmement, un sanibroyeur présente l’avantage de s’adapter aux canalisations de faible diamètre et aux réseaux d’évacuation de faible pente.

Comment installer un sanibroyeur ?

Tout d’abord, avant de penser à installer ce dispositif, il vous faut posséder préalablement une prise électrique pour le fonctionnement du moteur, une alimentation en eau pour assurer l’évacuation des matières lourdes et un raccord au réseau d’évacuation des eaux sales pour diriger les eaux vers le réseau.

Dans ces conditions, l’installation d’un sanibroyeur est assez facile. En première étape, identifiez les raccordements du sanibroyeur et leur utilité pour vous. Généralement, c’est le raccordement de plus grand diamètre qui se branche à la cuvette des WC. Ensuite, bouchez à l’aide d’un collier et d’un tournevis les raccordements que vous n’aurez pas à utiliser pour éviter toute fuite.

En deuxième étape, raccordez le broyeur à l’évacuation des WC et serrez le collier métallique. Fixez ensuite l’ensemble du sanibroyeur et du WC à l’endroit choisi. Troisièmement, il faut raccorder l’évacuation du broyeur à la canalisation en place, sans oublier le raccord de l’arrivée d’eau aux WC.

Et finalement, branchez le sanibroyeur à une prise électrique et essayez l’installation. Cependant, on note que l’installation d’un sanibroyeur compact est encore plus facile.

Comment déboucher un sanibroyeur ?

Un sanibroyeur peut aussi se boucher, surtout quand les conseils d’utilisation ne sont pas bien appliqués. Par exemple, un sanibroyeur ne tolère que l’utilisation de papier toilette pour éviter les engorgements. Au cas où cela arriverait, vous avez la possibilité d’intervenir manuellement en utilisant un déboucheur ventouse ou un produit chimique de débouchage spécial pour sanibroyeur. En cas d’échec de ces méthodes, contacter un plombier professionnel serait recommandé.

Le prix d’un sanibroyeur

Vu que le sanibroyeur est un appareil domestique qui utilise en même temps de l’eau et de l’électricité, sa pose nécessite très souvent l’intervention d’un spécialiste. De fait, en parlant du prix d’un sanibroyeur, il convient mieux de parler en même temps du prix de son installation. Le prix du sanibroyeur dépendra aussi de son type, de son niveau d’émission de bruit et de son design. Le prix d’un sanibroyeur adaptable varie entre 200 € et 700 €, sans pose. Les modèles qui sont fixables au mur peuvent aller jusqu’à 1000 €.

Par contre, sans pose, le prix d’un sanibroyeur compact est compris entre 200 € et 800 €. En fonction des travaux à effectuer pour installer l’appareil, un plombier peut prendre entre 200 € et 400 €.