Le raccordement au tout-à-l’égout, notamment pour les maisons équipées de fosses septiques, n’est pas très discuté en France, car la plupart des entreprises de construction ne proposent pas cette option. Cependant, il peut s’agir d’un service très utile pour votre foyer, surtout si vous vivez dans la zone de captage du réseau d’égouts principal.

Lorsque vous vous raccordez au réseau d’égouts, vous avez le choix entre plusieurs options : 

1) les égouts privés appartenant à un particulier ou à une famille ; 

2) les égouts publics appartenant aux villes/aux régies des eaux ; 

3) les égouts communautaires où les voisins partagent l’accès et les dépenses.

Chacun de ces trois types de système présente des avantages et des inconvénients qu’il convient d’examiner attentivement. Cet article vous guidera à travers eux. L’option 1 est souvent exclue parce qu’elle est trop coûteuse. Nous nous concentrerons donc sur les types 2 et 3.

Les égouts publics sont généralement de grands tunnels souterrains qui transportent les eaux usées vers les stations d’épuration sous l’effet de la gravité. Cette option n’est possible que si vous habitez dans une zone déjà desservie par ces types d’égouts. Si tel est le cas, votre service des eaux se fera un plaisir de vous fournir toutes les informations sur les coûts et l’entretien. 

Le raccordement peut être gratuit ou nécessiter un petit paiement unique (moins de 1 000 €) suivi de frais mensuels spécifiques en fonction de l’utilisation. Le coût de ce raccordement dépend de la distance entre votre maison et la centrale. S’il n’est pas trop éloigné, il peut se situer entre 1 000 et 2 000 €, sinon, il peut être plus proche de 8 000 à 10 000 €.

Lorsqu’un nombre suffisant d’habitants d’une zone urbaine souhaite construire une centrale électrique, le coût du raccordement dépend de la distance à laquelle se trouve la centrale trouvé. Il en va de même pour les égouts : plus ils sont éloignés, plus ils sont chers (entre 1 000 et 6 000 euros).

Les égouts communaux sont beaucoup moins chers que les égouts publics car ils sont de plus petite taille. Cependant, il y a des règles à respecter pour les utiliser légalement. Tout d’abord, vous devez obtenir une autorisation écrite de vos voisins figurant sur la liste des utilisateurs. 

Ensuite, vous devez faire inspecter votre fosse septique par un inspecteur agréé qui pourra vous délivrer un certificat attestant de sa conformité aux normes fixées par la loi. 

Enfin, il y a un paiement unique d’environ 200 € par mètre ou 1 € par pied carré de surface à vidanger pour créer un accès entre la propriété privée et les réseaux d’égouts communaux. Ce taux est fixé par la ville ou le village.

Ces dépenses ne semblent pas excessives, mais il faut savoir qu’elles seront récurrentes, même si vous n’utilisez pas votre raccordement à l’égout pendant plusieurs années. Par exemple, si la vidange de votre fosse septique coûte 1 € par pied carré de surface afin de créer un accès entre votre propriété et le système communal, vous devrez payer cette somme tous les dix ans.

La collectivité demandera également à chaque foyer de participer financièrement à la construction ou à la rénovation du raccordement de son voisin (environ 2 à 3 € par mètre). Ces contributions sont généralement versées avec des fonds municipaux lorsqu’il existe un projet de travaux publics dans le quartier. 

S’il n’y a pas de projet de ce type en cours, les propriétaires doivent trouver leur part de financement par leurs propres moyens ou en demandant à leurs voisins de les aider.

Le raccordement de votre habitation au réseau d’égouts est une obligation légale dans la plupart des pays. Si vous choisissez de ne pas le faire, c’est à vos risques et périls, mais vous n’aurez pas le choix lorsque les services des eaux l’exigent. 

Cette situation peut se présenter en cas de problèmes avec le réseau public ou si elles prévoient une extension qui pourrait entourer votre propriété à l’avenir. Il serait donc prudent de planifier financièrement à l’avance et de contacter vos voisins pour éviter les problèmes de dernière minute lorsque la connexion peut s’avérer difficile  (par exemple lorsque quelqu’un est décédé).

Demandez toujours à un entrepreneur en plomberie agréé de réaliser ces installations correctement afin que tout le monde en profite !

Est-ce une obligation de se raccorder au Tout-à-l’égout ?

Les services d’eau sont responsables de la collecte et de l’évacuation des eaux usées. Dans de nombreux pays, il est obligatoire de raccorder une propriété privée aux égouts publics lorsqu’il existe un accès direct de la propriété au réseau d’égouts. 

Ainsi, si le raccordement peut être effectué directement de votre fosse septique à une station d’épuration ou à une usine de traitement située à proximité, il peut être gratuit ou vous pouvez avoir à payer de faibles frais mensuels basés sur la consommation d’eau (c’est-à-dire entre 0 et 5 € par mois).

Mais dans certains cas, le raccordement à ce système peut nécessiter un investissement important pour des travaux de rénovation à votre domicile. Par exemple, si quelqu’un doit creuser une tranchée sous la voie publique afin d’atteindre votre fosse septique pour la raccorder, le coût de l’installation est de 1,5 million d’euros votre responsabilité.

Si vous choisissez d’ignorer cette exigence, votre service public peut refuser de fournir de l’eau ou de traiter les eaux usées de votre propriété. Dans certains cas, ils peuvent même couper l’alimentation du branchement (et ainsi bloquer l’accès aux services publics). 

Toutefois, si vous n’êtes pas raccordé et que vous causez des dommages à la propriété de votre voisin, vous pouvez être tenu responsable des dommages en vertu du droit civil.

Quelle est la différence entre “joindre” et “raccorder” ?

Lorsque les titres de propriété indiquent que les maisons sont équipées de fosses septiques, cela est considéré comme une installation illégale par les autorités municipales qui ne connaissent pas les réseaux d’égouts ou les stations d’épuration des eaux usées

Ainsi, les propriétaires doivent demander l’autorisation légale de raccorder leurs propriétés au moyen d’un système de canalisations souterraines conforme aux normes de santé publique. 

Qui contacter pour des travaux d’assainissement ?

Pour de nombreux propriétaires, ces travaux peuvent présenter de nombreuses difficultés. Il est donc important d’examiner attentivement les conséquences potentielles et d’identifier la meilleure solution pour votre propriété avant de commencer les travaux sur votre fosse septique.

Au cours du processus d’installation, vous pouvez rencontrer des obstacles qui nécessitent des dépenses supplémentaires mais qui ne sont pas prévues dans votre budget. Avant d’investir des fonds importants dans un projet qui risque de ne pas être mis en œuvre correctement, contactez un constructeur ou un plombier professionnel ayant une expérience préalable de travaux similaires.

Tant qu’il n’existe pas de réseau d’égouts public, certaines collectivités conseillent simplement à leurs habitants de raccorder de temps en temps leur maison à celle de leur voisin (par exemple, lorsqu’ils installent de nouveaux sols ou ajoutent une extension). 

Quel professionnel pour l’assainissement ?

Il est extrêmement important, pendant le processus d’installation, d’identifier soigneusement toutes les parties responsables de travaux spécifiques et de s’assurer qu’elles sont compétentes et qualifiées. Toute erreur ou omission affecte l’utilisation future de votre installation septique et peut entraîner des réparations coûteuses.

Le coût du raccordement d’une habitation au réseau d’égouts

Pour les propriétés disposant d’un accès disponible de la propriété à l’égout public, les frais de raccordement s’élèvent à 3 000 – 5 000 € (y compris les frais de matériel). Toutefois, selon l’emplacement et l’état de l’infrastructure existante autour de votre propriété, ces frais peuvent être sensiblement plus élevés.

Enfin, pour raccorder son habitation au tout-à-l’égout, vous devrez contacter un plombier ou un fonctionnaire de votre mairie. Dans la plupart des cas, ils seront en mesure de vous conseiller sur le coût du raccordement à l’égout public